Beufvier – Preuves de noblesse (1634)

Hillaire Beufvier, sieur de Paliniers, est maintenu dans sa noblesse après avoir justifié les titres de sa noblesse, à la requête du procureur syndic de sa paroisse de la commission des tailles, en juillet 1634. Du 17 juillet 1634, copié sur l’original en parchemin. Sur la requeste à nous ce jourd’huy presentée par Hillaire Beufvier,

Grand prieuré d'Aquitaine, 159, Grand Rue Poitiers

Beufvier – Preuves pour Malte (1627)

Extrait des preuves pour Malte (filiation paternelle seulement) de Philippe, fils d’Alexandre Beufvier, sieur des Paliniers, et de Claude de Nouzillac, tel que transcrit dans les Carrés d’Hozier de la Bibliothèque nationale de France. Du 8 juin 1627, original en parchemin. Procès verbal des preuves de la noblesse paternelle et maternelle de Philippe Beufvier, ecuyer,

Beufvier – Provisions de grand sénéchal de Poitou (1697, 1715, 1755)

Durant trois générations, la famille Beufvier a occupé la charge de grand sénéchal de Poitou. Les Carrés d’Hozier conservent les copies des trois provisions en faveur de Séraphin, Alexis et Marc-Antoine Beufvier, sieurs puis marquis des Paligners ou Paligny, en 1697, 1715 et 1755.   [folio 51] Du 1er juin 1697, original en parchemin. Louis,

Paptier baptismal de la paroisse de Derval 1594-1629

Sépultures à Derval de 1629 à 1659 (Loire-Atlantique)

Suite du premier volet de nos relevés dans les registres paroissiaux de Derval, pour les familles notables et les familles Davy/Urvoy/Polligné. Vous trouverez sur ce lien les précédents billets (baptêmes et mariages). Source : Archives départementales de Loire-Atlantique en ligne. 1629-09-14 (vue 2) – Inhumation de honorable homme Julien Polligné, sieur de Lescot. 1629-09-19 (vue

Paptier baptismal de la paroisse de Derval 1594-1629

Mariages à Derval de 1629 à 1664 (Loire-Atlantique)

Suite des relevé des notables de la paroisse de Derval, plus quelques patronymes qui m’intéressaient (Urvoy, Davy, Poligné…) et les familles ou actes qui gravitent autour de ces notables et familles, pour le registre des baptêmes de 1630 à 1640. Les précédents relevés concernent les baptêmes de 1594 à 1629, puis les baptêmes de 1630

Paptier baptismal de la paroisse de Derval 1594-1629

Baptêmes à Derval de 1630 à 1640 (Loire-Atlantique)

Comme pour le premier billet de cette série, voici un relevé des notables de la paroisse, plus quelques patronymes qui m’intéressaient (Urvoy, Davy, Poligné…) et les familles ou actes qui gravitent autour de ces notables et familles, pour le registre des baptêmes de 1630 à 1640. Source : Archives départementales de Loire-Atlantique en ligne. 1630-01-23

Paptier baptismal de la paroisse de Derval 1594-1629

Baptêmes à Derval de 1594 à 1629 (Loire-Atlantique)

Il y a quelques années, j’ai eu besoin de rechercher quelques actes dans les registres paroissiaux de Derval, et j’en ai profité pour relever quelques actes qui m’ont parus intéressants ou qui pourraient m’intéresser dans les années à venir. Cela concerne surtout les notables de la paroisse, quelques patronymes qui m’intéressaient (Urvoy, Davy, Poligné…) et

Château du Boisjourdan

Preuves de noblesse de Françoise-Renée-Madelène du Boisjourdan (1733)

Preuves de la noblesse de demoiselle Françoise-Renée-Madelène du Boisjourdan, agréé par le Roi pour estre admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait elever dans la Maison royale de Saint-Louis fondée à Saint-Cir dans le parc de Versailles. Anjou, mai 1733 Ier degré, produisante. Françoise-Renée-Madelène du Boisjourdan, 1722. Extrait du regitre des batsemes

Château du Boisjourdan

Preuves de noblesse de Jacques-Séraphin-Claude du Boisjourdan (1697)

Preuves de la noblesse de Jaque-Séraphin-Claude du Boisjourdan, présenté pour etre reçu page du roi dans sa Grande Écurie sous le comandement de Son Altesse monseigneur le comte d’Armagnac, Grand Écuyer de France. Anjou, mai 1697 D’or semé de fleurs de lis d’azur, à trois lozanges de gueules posées deux et une. Casque etc. Jaque-Séraphin-Claude

Château du Boisjourdan

Preuves de noblesse de Louis-François-Séraphin du Boisjourdan (1731)

Preuves de la noblesse de Louis-François-Séraphin du Boisjourdan, agréé pour estre élevé page du roi dans sa Grande Écurie sous le comandement de Son Altesse monseigneur le prince de Lorraine, Grand Écuyer de France. Anjou, avril 1731 D’or semé de fleurs de lys d’azur, et trois lozanges de gueules posées sur le tout, deux et