Grand prieuré d'Aquitaine, 159, Grand Rue Poitiers

Beufvier – Preuves pour Malte (1627)

Extrait des preuves pour Malte (filiation paternelle seulement) de Philippe, fils d’Alexandre Beufvier, sieur des Paliniers, et de Claude de Nouzillac, tel que transcrit dans les Carrés d’Hozier de la Bibliothèque nationale de France.

Du 8 juin 1627, original en parchemin.

Procès verbal des preuves de la noblesse paternelle et maternelle de Philippe Beufvier, ecuyer, fils de deffunt Alexandre Beufvier, ecuyer, sieur des Palliniers et de la Villeneufve, et de demoiselle Claude de Nouzillac, fait le 8 juin 1627 par frere Charles Chenu du Basplessis et Pierre de Boussay de la Tour, chevaliers de l’ordre de Saint Jean de Jerusalem, estant au bourg de Mouilleron au logis ou pendoit pour enseigne l’Escu, appartenant a maitre Louis Jousbert, et ce en vertu d’une commission a eux presentée par Hillaire Beufvier, ecuyer, sieur des Palliniers, frere ainé dudit Philippe et fils des memes pere et mere, ladite commission emanée de l’assemblée provinciale du grand prieuré d’Aquitaine tenue à Poitiers le 3 may 1627, signée par le chapitre, Gilles Buisson, chancellier d’iceluy.

Ce procès-verbal redigé par maitres Pierre Souriceau et René Rapin, notaires de la baronnie de Chasteaumeur, près desquels lesdits commissaires les témoins y deposans sont haut et puissant Jaques Viaud, [folio 34v] seigneur de Fougere et de la Raintruere, demeurant en sa maison noble de la Raintruere, paroisse de Sainct Philibert du Pont-Charaux, eveché de Luçon en Poictou, agé de 55 ans ou environ ; Jaques de Couhé, ecuyer, sieur du Pasliron, y demeurant paroisse de Bazoges-en-Paredz, diocese de Luçon en Poitou, agé de 50 ans ou environ ; Guy Gerard, ecuyer, sieur de la Bayoe, agé de 75 ans ; et David Doyneau, ecuyer, sieur de la Charrye, agé de 55 ans ou environ, demeurant à la Charrye, paroisse de Montournois, eveché de Luçon, pays de Poictou.

Lesquels témoins déposent que les armes des Beufvier sont d’azur à trois têtes de beufs d’argent, couronnés d’or ; celle des Gaultrons de sable à un lyon rampant d’argent, onglé, langué et couronné d’or ; celles de Nouzillac de gueules à une grande croix et cinq crosilles d’or, et au coin de ladite grande croix quatre petites croix d’argent 1 ; et celles des Papins d’azur à des hermines d’argent sans nombre.

Les titres y enoncés sont :

Beufvier
D’azur à trois têtes de bœuf d’argent,
couronnées d’or.

Un extrait du papier baptismal de l’église parochiale de Saincte-Gemme-des-Bruchieres ; eveché de Luçon, signé M. Gravelleau, curé de ladite paroisse, portant que Philippe Beufvier, fils d’Alexandre Beufvier, ecuyer, et de demoiselle Claude de Nouzillac, sieur et dame des Palliniers et de la Villeneufve, avait eté batisé dans ladite eglise le 13 janvier 1608. Les parain et maraine Philippes de Nouzillac, chevalier de l’ordre de Saint Jean de Jerusalem, et demoiselle Françoise de la Pommeraye.

Une transaction en forme de partage faite le 17 janvier 1623 entre dame Marguerite de Couhé, veuve de [folio 35] haut et puissant Antoine de Nouzillac, comme tutrice des enfans dudit feu et d’elle, d’une part, et demoiselle Claude de Nouzillac, veuve d’Alexandre Beufvier, ecuyer, sieur des Palliniers et de la Villeneufve, tant pour elle que comme mere tutrice d’Hilaire, Antoine et Philippe Beufvier, enfans issus d’elle et dudit Alexandre Beufvier. Ce partage passé sous la cour de la baronnie de Pouzauges le 17 janvier 1623, signé Caillaud et Gandouard, notaires.

Le contrat de mariage dudit Alexandre Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, fils unique de defunt Arthus Beufvier, ecuyer, et de demoiselle Jeanne Gaultron, accordé le 11 fevrier 1603 avec ladite demoiselle Claude de Nouzillac, passé sous la cour de la baronnie de Chasteumeur, par Rouaud et Sourdeau, notaires.

Le contrat de mariage d’Arthus Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, acordé le dernier juin 1557 avec demoiselle Jeanne Gaultron, en faveur duquel mariage Valentin Beufvier, ecuyer, sieur de la Frouardiere, frere dudit Arthus, renonce aux parts qui luy appartenoient aux successions de René Beufvier, ecuyer, et de demoiselle Louise de la Cour, leur pere et mere, sieur et dame de la Villeneufve, et veut que ledit Arthus prenne sa legitime 2. Ce contrat passé sous la cour de la baronnie de Thiffauges par Jaudelet et Menateau, notaires.

Une sentence donnée à Poitiers le 25 may 1571 [folio 35v] signée Macé et Maneny, par laquelle ledit Arthus Beufvier, René Beuvier, ecuyer, son frere, Marie et André Boeufviers, ses sœurs, etoient condamnés à faire partage a demoiselle Michelle Boeufvier leur sœur, femme de Louis de Mauras, ecuyer, sieur de Chassenon, des biens a eux echus par le decès de René Beufvier, ecuyer, et de demoiselle Louise de la Cour, sieur et dame de la Villeneufve et de la Frenardiere, leur pere et mere.

Blason Gautron
De sable au lion d’argent armé, lampassé et couronné d’or.

L’execution de ladite sentence faite le 9 juin 1571 par Mathias Cosson, demeurant à Fontenay le Comte, commissaire deputé par ladite sentence, signé M. Cosson, Fournier et Guignard, notaires royaux, par laquelle il paroissoit que lesdits Arthus, René, Marie, Andrée et Michelle Boeufviers etoient enfans de René Beufvier et de Louise de la Court, qu’ils portoient tous les qualités d’ecuyers et que les avantages etoient donnés à l’ainé selon la coutume du pays aux nobles.

Le contrat de mariage de René Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, fils de Colas Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, et de demoiselle Jacquette Gazelle, sa femme, avec demoiselle Louise de la Court, fille de Pierre de la Court, ecuyer, sieur de Fonteniou, passé sous la cour de Partenay le 15 janvier 1517, signé Godard et Girault.

Une transaction passée sous la cour de Lermenault et de Luçon le 10 aoust 1541 signé Gaultreau, par [folio 36] laquelle Louis de Maurax, ecuyer, sieur de Chassenon, et damoiselle Michelle Beufvier sa femme, transigent avec ledit René Beufvier, ecuyer, et demoiselle Louise de la Court, sieur et dame de la Villeneufve, et pere et mere tant de ladite Michelle Beufvier que desdits Arthus, René, Marie et André Beufvier, pour raison du dot de ladite Michelle.

Trois aveux et denombrement rendus par lesdits René Beufvier, ecuyer, sieur de la Froucardiere et de la Villeneufve, a monseigneur de Longueville, pour raison des choses que ledit René Beufvier tenoit hommagement dudit sieur de Longueville à cause de sa baronnie de Vouvent, le premier de mars 1554, signé René Beufvier, L. Renon et P. Joussier, notaires, l’autre du 4 avril 1551 signé J. Collon et Prunier, et le 3e du 28 mars 1549 signé R. Brilhac et J. Baudoux.

Un partage passé sous le seel de Fontenay le Comte le 5 avril 1558 signe J. Fradel et P. Grignon, par lequel lesdites Michelle et Andrée Beufver, sœurs, separent et echangent les biens a elles echus faisant partage avec Arthus, René et Marie Beufvier, par le decès de René Beufvier, ecuyer, et damoiselle Louise de la Court, sieur et dame de la Villeneufve.

Un contrat de mariage passé sous la cour de [folio 36v] Vouvent le 18 juillet 1519 signé Barreau, notaire, par lequel apparoissoit que Collas Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, pere de René Beufvier, ecuyer, et demoiselle Jeanne Beufvier, marie de ladite Jeanne, avec Jacob Maurax, ecuyer, sieur de Chassenon le Vieux, où il se lisoit que ledit René Beufvier etoit fils de Nicolas Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, et de demoiselle Jacquette Gazelle sa femme, et qu’après leur decès il prendront tels avantages que donnoit la coutume aux ainés des familles nobles de la province.

Blason de Nouzillac
De gueules a une croix d’or chargée de
cinq coquilles de …, accompagnée
de quatre croisettes d’argent.

Un don mutuel passé sous la cour de Mauleon le 19 mars 1521 signé P. Grisson, notaire, par lequel il se voyent que ledit Colas Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneufve, et ladite Jaquette de Gazelle sa femme se donnoient l’un à l’autre et au survivant d’eux tous leurs biens meubles et acquests et tierce partie de leurs propres, a condition que ledit don tourneroit au proffit de René Beufvier, ecuyer, leur fils ainé.

Et un nombre d’autres contrats de mariage, partages, transactions et denombrements faisans mentions les uns que ledit Collas Beufvier etoit fils de Guillaume Beufvier, ecuyer, sieur de la Villeneuve, et de demoiselle Jaquette Nicollaze, [folio 37] les autres de l’assoupissement de certains procès intenté et soutenu par lesdits René Nicolas et Guillaume Beufvier, et les autres de la division de leurs biens, et hommage d’iceux, tous justifiant de l’ancienneté de leur noblesse dès et y avoit plus de 150 ans.

Et lesdits sieurs commissaires ayant rendu lesdits titres audit Hilaire Beuffvier, ecuyer, sieur des Palliniers, frere ainé dudit pretendant, ont declaré estimer que ladite information etoit assés ample pour que ledit Philippes Beuffvier, ecuyer, puisse etre reçu audit ordre de Saint Jean de Jerusalem en rang de frere chevalier.

Ce procès-verbal clos ledit jour 8 juin 1627 et signé Charles Chenu, Pierre de Boussay et Rapin, notaire, Jay la minutte, et scellé des cachets desdits sieurs chevaliers.

 

[folio 38]

du 8 juin 1627, original en parchemin.

Blason Papin
D’azur semé d’hermines d’argent.

L’an de grace mil six cens vingt sept et le huictiesme jour du moys de juin, nous, frere Charles Chenu du Bas Plessis et Pierre de Bouffay de la Tour, chevaliers de l’ordre de Sainct Jehan de Jerusalem, estant au bourg de Mouilleron, au logis ou pend pour enseigne l’escu, appartenant a maitre Louis Jousbert, s’est comparu par devant nous Hilaire Beuffvier, escuyer, sieur des Palliniers, lequel nous a presenté une commission esmanée de l’assemblee provinciale du grand prieuré d’Aquitaine tenu à Poictiers le troisiesme jour du moys de may dernier mil six cens vingt sept, signée par le chappitre, Gilles Buisson, chancellier d’icelluy, et scellees. … tendant ladite commission aux fins d’informer et faire preuve de la noblesse, vie, mœurs et legitimation de Philippes Beufvier, escuyer, son frere, et fils d’Alexandre Beufvier, escuyer, sieur des Palliniers, et de damoiselle Claude de Nouzillac, leur pere et mere, nous priant … qu’ayons ay procedder … au moyens de quoy … nous … avant de procedder ausdits preuves, avons prins et appellé avec nous maitres Pierre Souriceau et René Rapin, notaires de la baronnye de Chasteaumeur, en la presence desquels avons juré … que fidelement … nous vacquerons ausdites preuves …

Nous lesdits commissaires, après avoir proceddé à la [folio 38v] façon desdites preuves … certiffions avoir le tout veu et entendu et faict escrire et rediger … auxdits Rapin et Souriceau notaires susdits et ayant aussy recongneu les armes des quatre familles depeintes… que nous nous sommes sainement faict deppeindre de leurs blazons et escussons et mis a la presente information, laquelle nous avons veu … et estimé estre assez ample pour que ledit Philipes Beufvier, escuyer … puisse estre receu en nostre ordre au rang de frere chevallier … en tesmoing de verité avons signé ces presentes … faict et arresté la presente preuve le huictiesme jour du moys de juin mil six cent vingt sept audit lieu de Mouilleron … (signé) Charles Chenu, Pierre de Roussay (et) Rapin notaire jay la minutte.

 

1 La disposition des coquilles n’est pas indiquée, on ne sait si elles chargent ou accompagnent la croix. Il nous semble qu’elles chargent la croix, que celle-ci est d’or, et que l’émail des coquilles a été oublié.

2 Valentin Beufvier fut prêtre, notamment curé d’Antigny (Vendée), ce qui explique son renoncement à la succession de ses parents.

 

Généalogie :

Hillaire de Beufvier
x en 1648 Anne du Chaffault
       |___________________________________________________
       |                                                  |
Madeleine (de) Beufvier                            Séraphin Beufvier (1654-...)
x en 1673 René Marc du Boisjourdan                 x en 1681 Catherine de Béchillon
       |
Louis-René-Marc du Boisjourdan
x en 1715 Françoise Gaultier de Brulon
       |
Louis-François-Séraphin du Boisjourdan
x Madeleine Guyteau du Lattay
       |
Philippe-Madeleine du Boisjourdan
x Henri-René-Julien Jarret de la Mairie
       |
Louis-Augustin Jarret de la Mairie
x Marie-Angèle Le Gouz du Plessis
       |
Louise Jarret de la Mairie
x Edmond Hochedé de la Pinsonnais
       |
Joseph-Edmond H. de la Pinsonnais
X 1890 Louise de Villoutreys de Brignac
       |
Jean H. de la Pinsonnais
X Elisabeth de Brébisson
Mes grands-parents

 

– Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.