Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse, petite histoire d’une nouvelle édition

Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse, couverture de 1870
Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse, couverture de 1870

Début 2005, j’acquis un exemplaire original de l’Histoire de Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse, paru en 1870, écrit par l’abbé Charles Goudé, chanoine honoraire de Nantes, supérieur de l’institution Sainte-Marie de Béré, à Châteaubriant, avec la collaboration de l’abbé Amédée Guillotin de Corson, éminent érudit breton et historien, président de la Société archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine, qui rédigea la première partie de l’ouvrage.

En ayant fait part de cet achat à quelques amateurs d’histoire locale, ceux-ci se dirent intéressés, et l’un d’eux me suggéra de le numériser et de mettre les images en ligne, l’ouvrage étant libre de droits et difficile d’accès (non disponible en ligne, et très cher d’occasion, au moins 100€). Un petit groupe de bénévoles se constitua, mais plutôt que de mettre les images numérisées en ligne (ce que BoogleBooks fera quelques années plus tard), nous choisîmes de retranscrire tout l’ouvrage, pour une lecture plus agréable, en permettre l’impression et la recherche plein texte. Je créé un petit site web dédié, et fin 2005, les premiers chapitres étaient disponibles. L’aventure durera un peu plus d’un an, et en janvier 2007, tout était en ligne.

Le site trouva progressivement son public, le temps passant, et 18 ans plus tard, reste toujours bien visité : certains visiteurs restant plus d’une heure et consultant plusieurs dizaine de pages, signe d’une réel intérêt. Je reçois régulièrement quelques courriers à son sujet, où on y exprime le désir de pouvoir lire une version papier de l’ouvrage, même si certaines parties ne soient plus très à jour.

Parallèlement, et pour d’autres projets (dont Tudchentil et le Répertoire breton), j’étudiais la possibilité et le coût d’éditer à petits tirages, les innovations dans le monde de l’impression numérique permettant de réduire les coûts. Finalement, pour des questions de temps, de stock et d’avance de frais, je décidais de mettre en ligne les travaux concernés sur le Répertoire breton plutôt que de les publier sur papier. Mais je gardais un œil ouvert sur le sujet.

Récemment, suite à une nouvelle demande de version papier pour l’Histoire de Châteaubriant, je décide de franchir le pas, en particulier grâce à mon statut d’auto-entrepreneur récent, mais surtout grâce à la solution d’Amazon qui permet l’impression à la demande et la vente en ligne depuis leur site, résolvant les problèmes de stock et de logistique. Je fais quelques simulations et trouve que les frais seront limités. Conscient que l’intérêt des lecteurs se portera surtout sur l’histoire de Châteaubriant avant la Révolution, notamment sur les deux premières sections, je choisis de séparer le livre en 4 parties, de volume à peu près équivalentes, ce à quoi il se prête très naturellement. Ceci permettra aux personnes intéressées de n’acheter que les parties qui les intéressent, réduisant encore ainsi le coût d’achat. Je calcule ce coût pour qu’il reste raisonnablement bas et qu’il ne couvre mes frais qu’à partir du 75e exemplaire (ce que je ne suis pas certain d’atteindre). Enfin, conscient que l’ouvrage a son âge et les défauts qui lui sont liés, j’ajoute une bibliographie (non exhaustive) de plusieurs pages.

3 volumes de Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse
Châteaubriant, baronnie, ville et paroisse

Mi-décembre, les volumes sont prêts, ils sont disponibles sur Amazon pour une disponibilité début janvier 2023, et le dépôt légal se fait au même moment. Dans la foulée, je réalise une version en un seul volume pour les lecteurs intéressés par l’ensemble, dans un grand format, broché (couverture souple) mais aussi relié (couverture rigide, plus “luxueux” et solide), et enfin, une version ebook (que je ne conseille cependant pas, l’outil de publication Kindle d’Amazon ne gérant pas bien les notes de bas de page, assez nombreuses). Honnêtement, cette version Kindle n’apporte rien à la version en ligne originale et gratuite.

Le livre en 4 volumes format poche broché

Le livre en un seul volume

L’objectif de cette nouvelle édition n’est bien sûr pas de gagner de l’argent, car mes marges sont très faibles (moins d’un euro par livre), mais de mettre à disposition un livre intéressant, bien fait et introuvable, avec une composition moderne pour un meilleur confort de lecture, et ce à un budget accessible ; les prix des fac-similés pour cet ouvrages allant de 45€ à plus de 80€, l’édition originale ne se trouvant plus que très rarement, entre 70 et plus de 150€. Cet objectif est donc rempli.

Couverture du volume I
Couverture du volume 1

J’ai prévu de rééditer d’autres livres, fruits de mes lectures antérieures, dont trois autour des Écuries du roi et la Cour à l’époque moderne, qui seront disponibles très rapidement. Mes frais actuels (78€) avant la première vente restent raisonnables : si ces premiers livres me permettent de les rembourser au mois en partie, je pourrais en proposer d’autres, suivant ma motivation et vos propositions !

Si vous êtes intéressés par la revente de plusieurs exemplaires de cet ouvrage dans un cadre professionnel (par exemple pour une revente en librairie), n’hésitez pas à me contacter, je peux disposer d’exemplaires auteur (sans la TVA ni la marge distributeur qui profitera alors au libraire).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *