Preuves de noblesse de Françoise-Renée-Madelène du Boisjourdan (1733)

Preuves de la noblesse de demoiselle Françoise-Renée-Madelène du Boisjourdan, agréé par le Roi pour estre admise au nombre des filles demoiselles que Sa Majesté fait elever dans la Maison royale de Saint-Louis fondée à Saint-Cir dans le parc de Versailles. Anjou, mai 1733 D’or semé de fleurs de lys d’azur, à trois lozanges de gueules

Preuves de noblesse de Jacques-Séraphin-Claude du Boisjourdan (1697)

Preuves de la noblesse de Jaque-Séraphin-Claude du Boisjourdan, présenté pour etre reçu page du roi dans sa Grande Écurie sous le comandement de Son Altesse monseigneur le comte d’Armagnac, Grand Écuyer de France. Anjou, mai 1697 D’or semé de fleurs de lis d’azur, à trois lozanges de gueules posées deux et une. Casque etc. Jaque-Séraphin-Claude

Preuves de noblesse de Louis-François-Séraphin du Boisjourdan (1731)

Preuves de la noblesse de Louis-François-Séraphin du Boisjourdan, agréé pour estre élevé page du roi dans sa Grande Écurie sous le comandement de Son Altesse monseigneur le prince de Lorraine, Grand Écuyer de France. Anjou, avril 1731 D’or semé de fleurs de lys d’azur, et trois lozanges de gueules posées sur le tout, deux et

Factum pour messire Hercules François de Boisjourdan

Factum pour messire Hercules François de Boisjourdan, chevalier, seigneur de Boisjourdan, qui est intimé, et au principal defendeur en lettres ; Dame Françoise de Hardouin sa femme, qui est intervenante. Contre dame Antoinette de Baubigné, vefve de messire François de Boisjourdan, chevalier, sieur de Boisjourdan, appellante et demanderesse en lettres ; Messire Anselme de Boisjourdan, chevalier, sieur