Jean-François de Villoutreys, page de la Petite écurie du Roi

Voici le procès-verbal des preuves que Marc-Antoine de Villoutreys a fournies pour que son fils Jean-François (dix-sept ans) soit admis parmi les pages de la Petite Ecurie du Roi en 1734. Limousin, novembre 1734 Preuves de noblesse de Jean-François de Villoutrei, agréé par le roi pour estre élevé page de Sa Majesté dans la Petite

Le Bas-Plessis ou Plessis-Villoutreys

Jean-François de Villoutreys m’a invité récemment au Bas-Plessis (qui fut aussi appellé Plessis-Villoutreys), propriété des Villoutreys depuis leur arrivée en Anjou. On trouve dans les registres paroissiaux de Saint-Denis de Nantes, un premier acte qui parle d’eux le 27 avril 1665. L’acte est assez difficile à lire, mais ça ne ressemble pas vraiment à un