Voici un document très intéressant découvert aux Archives Départementales des Côtes d'Armor par Pascal Lorant, responsable des Amis du Turnegouët. Connaissant mon intérêt pour l'héraldique bretonne, il me l'a envoyé.

Mais ce document est plus qu'une simple curiosité héraldique et intéressera certainement les chercheurs et curieux d'histoire religieuse ou d'histoire locale. Il concerne la confrérie de la Sainte-Vierge de la paroisse de Cesson, proche de Saint-Brieuc. Je tiens ici à remercier Mme Lejeune, directrice des Archives Départementales des Côtes d'Armor, pour m'avoir autorisé à le publier ici.

INDUGENCES PLENIERES

Concedées à perpetuité par Notre Saint Pere le Pape CLEMENT XI, aux Confreres & Soeurs de la pieuse & devote Confrerie établie, sous l'invocation de la Sainte Vierge de Cesson, dans la Chapelle de la Sainte Vierge de Cesson, dans les limites de l'Eglise Paroissiale de Cesson du Diocese de Saint Brieuc. Avec les Indugences qui se gagnent és jours marquez dans le present Mandement.

CLEMENT Evêque, Serviteur des Serviteurs de Dieu. A tous les Fidèles qui ces presentes Lettres verront, Salut & Benediction Apostolique. Considerant d'un côté la foiblesse & la fragilité humaine, & d'un autre côté la rigueur des jugemens de Dieu, Nous souhaitons avec ardeur que tous les Fidéles préviennent ce jugement par leurs bonnes oeuvres & par leurs prieres, afin que par là ils obtiennent la remission de leurs pechez, & qu'ils acquerent plus facilement un bonheur éternel. Comme on Nous a raporté que dans une Chapelle dediée à l'honneur de la Sainte Vierge, apellée la Chapelle de Cesson, située dans le distroit de la Paroisse de Cesson, dans l'Evêché de Saint Brieuc, il y a une pieuse & devote Confrerie des Fidéles de l'un & de l'autre sexe, sous l'invocation de la Sainte Vierge apellée de Cesson, à la gloire & à l'honneur du Dieu Tout-puissant, pour le salut des Ames & le soulagement du prochain ; laquelle Confrerie n'a point été canoniquement érigée pour les Personnes d'une profession particuliere, & ne doit point l'être par l'Ordinaire du lieu ; dont les Confreres font [toujours] leurs oeuvres de pieté, de charité & de misericorde. Afin d'entretenir les Confreres de cettedite Confrerie dans l'exercice de ces bonnes [œuvres] ... pour les y exhorter de plus en plus, & aussi pour exciter de plus en plus les [autres Fidèles] à entrer dans cettedite Confrerie, afin que cette[dite] Chapelle soit en veneration à tous les Fidéles, & qu'ils soient d'autant plus conviez à la visiter souvent, qu'ils connoîtront en recevoir des graces du Ciel plus abondantes ; Nous confians en la misericorde de Dieu Tout-puissant, sur l'authorité des Bienheureux Apôtres Saint Pierre & Saint Paul, de notre authorité Apostolique, par les Presentes Nous acordons à perpetuité Indulgence Pleniere et remission de tous pechez à tous les Fidéles de l'un & l'autre sexe, lesquels étans veritablement penitens & confessez, entreront dans ladite Confrerie, & ce pour le premier jour de leur entrée, pourvù qu'ils ayent reçù le Saint Sacrement de l'Eucharistie : Comme aussi à ceux qui sont deja entrés dans ladite Confrerie, lesquels [estant] veritablement contrits, & qui, après s'être confessez, auront reçù la sainte Eucharistie, s'il est possible, ou du moins qui étant contrits à l'article de la mort, invoqueront devotement de cœur le pieux Nom de JESUS, s'ils ne le peuvent pas de bouche ; et de plus, aux Confreres qui, après s'être confessez, & après avoir communié dans la Fête principale de ladite Confrerie, dont le jour sera choisi par lesdits Confreres,& aprouvé par l'Ordinaire ; lequel, après avoir été choisi & aprouvé, ne pourra plus être changé ; & il faut que ce jour ne soit pas dans la Fête de Pâques, depuis les premieres Vêpres jusqu'au coucher du soleil du jour de la Fête ) visiteront tous les ans ladite Chapelle, & prieront pour l'exaltation de l'Eglise Romaine, pour l'extirpation des Heresies, pour la conversion des Infidéles, pour la paix & l'union entre les Princes Chrétiens, pour le salut du Pape, le jour qu'ils seront ces choses, par notre puissance Apostolique, Nous leur acordons à perpetuité l'Indulgence pleniere de tous leurs pechez. Et de plus ausdits Confreres qui après la Confession & la saint Communion, visiteront devotement ladite Chapelle, & y prieront, comme nous avons dit, aux jours ou de Fête ou de Ferie, qui seront choisis par les Confreres, & qui seront aprouvez par l'Ordinaire, lesquels ayant été choisis & aprouvez, ne pouront plus être changez, & il faut que ces jours soient hors ledit jour de Pâques : Lors qu'à ces jours ou de Fête ou de Ferie ils feront ces choses, Nous leur acordons sept ans & quarante jours d'Indulgences.

Enfin, à tous ceux desdits Confreres qui assisteront à la Messe dans ladite Chapelle, & aux Offices divins qui s'y celebreront par les Confreres ; qui assisteront aux Assemblées publiques ou particulieres de la meme Confrerie, pour quelques bonnes oeuvres, ou aux Processions ordinaires ou extraordinaires de ladite Confrerie, ou à d'autres qui se feront par la permission de l'Ordinaire, ou qui charitablement assisteront à l'enterrement des Morts, ou conduiront le saint Sacrement lors qu'on le portera à quelque Malade, ou, s'ils sont empêchez, qui se mettant à genoux, diront une fois le Pater & l'Ave pour le Malade, ou qui reconcilieront quelques ennemis, ou qui logeront quelque pauvre Voyageur, ou lui feront quelque aumône, ou qui diront le Pater & l'Ave pour les ames des Confreres défunts, de ladite Confrerie, ou qui mettront dans la voye du salut ceux qui en sont écartez, ou qui enseigneront la Loi de Dieu & les choses necessaires à salut à ceux qui les ignorent, ou qui feront quelque autre œuvre de charité spirituelle ou corporelle, à chaquefois qu'ils feront quelqu'une de ces œuvres, Nous leur remettons soixante jours des peines qui leur seroient enjointes, & ce à perpetuité, pour le temps present, & pour toujours.

Que si ladite Confrerie vient à se joindre ou s'associer à quelqu'autre Confrairie, pour participer à ces Indulgences, Nous voulons que toutes autres Indulgences obtenües avant celles-ci soient nulles ; que si lesdits Confreres ont auparavant obtenu de Nous quelque Indulgence perpetuelle, ou quelqu'autre Indulgence dont le tems ne soit pas expiré, Nous voulons pareillement que les Présentes soient nulles. Donné à Rome, l'an du Seigneur, mil sept cens-un. De nôtre Pontificat l'an premier.

LOUIS MARCEL DE COETLOGON, par la grace de Dieu & du Saint Siege Apostolique, Evêque & Seigneur de S. Brieuc, Conseiller du Roy dans tous ses Conseils, &. A tous ceux qui ces presentes Lettres verront, Salut & Benediction. Nous avons vû & aprouvé le Bref Apostolique écrit de l'autre part & Nous avons permis de l'imprimer. Et comme dans ce Bref des Indulgences & de la Confrerie établie sous l'invocation de la Sainte Vierge de Cesson, dans la Chapelle de la Sainte Vierge de Cesson, dans les limites de l'Eglise Paroissiale de Cesson, on n'a stipulé aucun des jours ausquels on pourra gagner lesdites Indulgences, Nous desigons les jours marquez ci dessous, Sçavoir, La Fête de Saint Luc, La Fête de l'Annonciation de la Sainte Vierge, Le premier Dimanche de May, Le Dimanche dans l'Octave de l'Assomption de la Sainte Vierge, Et enfin, la Fête du Saint Nom de la Glorieuse Vierge Marie. Et s'il arrive quelque chose de nouveau à l'égard de cette Confrerie, Nous Nous le reservons, Donné à S. Brieuc, dans nôtre Palais Episcopal, le huitieme jour d'Octobre, mil sept cens un.

Signé, LOUIS MARCEL DE COETLOGON, Evêque de Saint Brieuc.
Et plus bas, G. ALLAIN.

Document publié avec l'aimable autorisation des Archives départementales des Côtes-d'Armor (20 G 40), reproduction interdite sans autorisation des ADCA.