Au hasard des archives...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 octobre 2012

Les paroisses d'Angers au XVIIIe siècle

Il y a quelques temps, une généalogiste habituée aux Archives départementales du Maine-et-Loire et de la liste de discussion cgw49 m'envoie un plan des paroisses d'Angers au XVIIIe siècle, trouvé aux AD d'Angers. Elle a eu l'autorisation de le photographier mais le plan est isolé, et n'a pas d'auteur connu (ma généalogiste a oublié de prendre sa côte). Plutôt que de mettre en ligne ici cette photographie, j'ai préféré redessiner le plan pour vous proposer une image d'une meilleure qualité.

Cliquez sur l'image pour la télécharger en grand format.

Si pour des besoin quelconques (conférence, publication, article scientifique), vous désirez une version modifiée ou personnalisée, je peux la réaliser sur simple demande.

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.

lundi 23 juillet 2012

Les bancs des églises de Châteaubriant en 1786

Il y a deux ans je publiais les comptes des bancs des églises de Châteaubriant en 1786, voici le même compte fait deux ans plus tard. Pas de grands changements, même quand la situation familiale évolue, on garde ses places...

Le marguiller, un de mes ancêtres, a conservé ce compte dans ses archives. Il s'agit peut-être d'une copie faite pour son propre usage.

(Archives de la Pinsonnais - A.13.0009)

Bancs des églises de Châteaubriant en 1786 Version PDF (transcription complète).

Généalogie :

Guy Vincent Thomas Hochedé
X 1784 Jacqueline Duval de la Potterie
|
François Hochedé de la Pinsonnais
X Antoinette Eulalie Duchesne de Chédouët
|
Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise Jarret de la Mairie
|
Joseph-Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise de Villoutreys de Brignac
|
Jean H. de la Pinsonnais
X Elisabeth de Brébisson
Mes grands-parents

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.

lundi 16 juillet 2012

Changer de domicile en 1804

Sous le Consulat, on ne déménageait pas toujours comme on le voulait. On faisait une déclaration officielle à la mairie locale, qui la faisait viser par le commissaire de police. Ici, la déclaration est faite 4 mois à l'avance.

Nantes, le 30 ventôse an 12 de la République française (21 mars 1804)

Le Maire de la ville de Nantes,
Atteste et certifie que ce jour,
A comparu la dame femme Vincent Guy Hochedé, rentier, rue Simoneau no 3, laquelle a declaré qu'elle et son mari quitteront, au 6 messidor prochain (25 juin 1804), le domicile qu'ils ont en cette commune pour le fixer à Nozay en ce departement, se reservant un pied à terre de deux chambres seulement, à Nantes, rue Abélard, et a signée
    signé Hochedé F.
En mairie à Nantes les dits jour et an

Le présent doit être communiqué au commissaire de police de la juridiction

Vu le 2 Germinal an 12, Bau, commissaire de police

Source : Archives de la Pinsonnais, A13 1001.


Généalogie :

Guy Vincent Hochedé de la Pinsonnais
X Jacqueline Duval de la Poterie
|
François Marie Vincent Hochedé de la Pinsonnais
X Antoinette Duchesne de Chédouët
|
Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise Jarret de la Mairie
|
Joseph-Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise de Villoutreys de Brignac
|
Jean H. de la Pinsonnais
X Elisabeth de Brébisson
Mes grands-parents

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.

- page 5 de 35 -