Les registres paroissiaux de Saint-Pierre en Saint-Georges recèlent quelques surprises. L'une d'elle est la mention d'un squat en 1678. Il s'agit visiblement de la fin d'une liste de maisons inoccupées...

Un grand logis entre ces portes est inhabité.
La maison de la Seaime en la rue Hux est aussi inhabitée et un grand nombre d'autres qu'il n'a pas esté possible de sçavoir à qui elles apartiennent.
Tout le bas occupée par les pauvres.

Archives Municipales de Rennes, GGStPS2, registres paroissiaux de Saint-Pierre en Saint-Georges, 1678 (archives en ligne, vue 254).

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.