J'ai deux autres cartes postales évènementielles concernant Nantes, elle me semblent assez communes dans le milieu cartophile.

Ces évènements attiraient alors beaucoup de monde. On peux supposer qu'un grand nombre de personnes suivant le cortège funèbre de monseigneur Rouard venaient de tout l'évêché de Nantes. C'est aussi évidemment le cas aux journées diocésaines de 1925, où on voit par le discours du député Le Cour-Grandmaison que politique et religion restaient mêlées.

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.