Je me suis amusé à faire une carte des origines géographiques des familles traitées par du Paz, dans son Histoire généalogique de plusieurs maisons illustres de Bretagne. Le résultat est particulièrement intéressant : à part Quintin (Avaugour), Chateaubriant, Derval, Malestroit, la Guerche et Retz, les 800 premières pages de l'ouvrage traitent exclusivement de familles dont les origines géographiques sont situées entre Lamballe, Rennes et Dol. Les deux cent pages suivantes, tout en continuant sur les familles issues de cette région, y ajoutent celles du sud et de l'est de Rennes.

Si on passe sur Malestroit (en limite de d'évêché de Saint-Malo), sur le cas isolé de Kermavan/Carmen (en Léon, on se demande bien pourquoi du Paz en parle) et de Coetm(e)ur (Léon, ramage de Tournemine), les diocèses de Quimper, Léon, Tréguier et Vannes sont simplement ignorés. J'aurais tout de même pu placer Guingamp, car du Paz traite des Penthièvre/Avaugour sur plus de 150 pages : j'ai mis arbitrairement Lamballe. L'évêché de Saint-Brieuc à de la chance, car à part Quintin (ramage d'Avaugour), la Hunaudaye et Madeuc (placé arbitrairement au Vaumadeuc, alors qu'ils me semblent plutôt originaire des environs de Dinan), il n'y a pas de famille qui retienne l'attention de du Paz (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

L'évêché de Nantes s'en sort mieux, il a heureusement pour lui Châteaubriant, Derval, Machecoul, Retz, Goulaine, quelques pages sur Rougé et Montrelais, ainsi que Campzillon (ramage des Tournemine) et Oudon (ramage de Malestroit).

Ne nous fions donc pas au titre de l'ouvrage du dominicain rennais : il ne traite pas de toutes les grandes familles nobles bretonnes, mais à peine d'un quart voire d'un cinquième de celles du territoire breton. Parmi les plus illustres des familles, il ne consacre pas une notice aux Laval ou aux Rohan, alors qu'il donne plusieurs pages à des familles secondaires comme les seigneurs de Tisé, Lanvallay, Rougé, Hay, Champagné, Montrelais, etc... A côté de cela, il traite aussi de familles non bretonnes, ayant eu en un temps donné quelques intérêts dans le duché : la Rochefoucault (et son ramage Barbezieux), Craon, Mathefelon, la Jaille. Bref, il aurait mieux valu appeler son livre Histoire généalogique de plusieurs maisons du nord-est de la Bretagne et de quelques autres :)...

Je suis intéressé par des éventuelles références bibliographiques sur le sujet.

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.

Merci à Hervé Torchet, André-Yves Bourgès et Jean-Yves Marjou du forum Noblesse-Bretonne qui m'ont donné des indications sur les origines des Coetmeur (Tournemine), Lorgeril et Champagné.