Voici un aveu - ou plus exactement, la copie d'un aveu - rendu par Thomas Duval, écuyer, sieur de la Potterie (en Saint-Nicolas des Bois, Orne), à Haut et Puissant Charles de la Trémoïlle, duc de Thouars, pair de France et pour ce qui nous intéresse, baron de Vitré. On remarquera l'importance du personnage par la longue suite de titre qui lui est donnée (8 lignes sur les 50 du document, soit 16%).

Dans son aveu, Thomas Duval conteste le droit de chambellenage, qui est en fait une taxe sur les mutations (changement de propriétaire), ce qui nous permet de connaître quelques-unes des autres terres qu'il possédait et le nom du précédent propriétaire...

Les Duval, originaires d'Alençon, ont été protestants au siècle précédent. Ils connaissaient bien les ducs de la Trémoïlle (ou plutôt la famille de la Trémoïlle, ducs de Thouars), car le grand-père de Thomas, aussi prénommé Thomas, avait épousé à Vitré vers 1650 Marie Grimaudet, fille de Jean Grimaudet, écuyer, et d'Esther de Boispéan. Et Jean Grimaudet était intendant d'Henri Charles de la Trémouille à Vitré... Les Duval avaient émigré au pays-Bas dans les années 1660, quand commencèrent les répressions envers les protestants (certains furent baptisés là-bas). Un oncle de Thomas Duval entra dans l'armée du roi du Danemark, devint colonel des Gardes Dannois, puis aide de camp général et colonel d'infanterie en 1700, puis lieutenant général des Armées du Roy de Danemark. Ses deux fils firent aussi une carrière militaire et furent colonel et lieutenant-général.

Les terres des terres de Pentence et des Goupilières (baronnie de Vitré) avaient appartenu au grand-père de Thomas Duval, puis à son frère Jean-Baptiste, qui les avait vendues en 1719 à Antoine François du Bignon, sieur de Legge, époux de Catherine Bongrain.

Le 4 octobre 1733

Devant nous no(tai)res Royeaux a comparu escuier Thomas Duval s. de la Pottrie tuteur legal de dem(oise)lle Magd(elain)e Marie Duval sa fille dem(..)t Lequel en lad. qualité reconnoist et Confesse estre vassal de tres haut tres puissant & tres illustrissime Prince Monseig(neu)r Charles Armand René duc de la Tremoille & de Thouars prince de tarante Comte de Laval et de montfort Guines Jonvelles Marquis Datichy baron de Vitré et de la Ferté sur Peronne vicomte de Berneuil de (..) Marcillé seig(neu)r de St Ouen et des chatellenies d'Espinasse Beauregard Vitry St Pierre le Vitry et de la Motte Suraisne pair de France premier gentilhomme de la Chambre du Roy president né des estats de la province de Bretagne & Colonel du Regiment de champagne et de luy tenir & relever prochement a foy & hommage sans etre tenu au droit de chambellanage
Un quanton dans la forest du Pertre contenant dix arpent joignent de tour cottés de lad. forest du Pertre fors du midy quelle est bordée par le grand chemin qui (...) de Vitré au Pertre. La dite quantité luy cédée par mond. seig(neu)r par acte du 14 may 1732 passé par Radigner devant Heulot no(tai)re et comme lad. quantité de dix arpents a etée levée et est designé par le proces verbal du 19e Juin 1732 raporté par maistre Jean Batiste Robert geometre et arpenteur general Juré des eaux et forets du Departement de Bretagne sans reservation pour laquelle quantité il nest deub aucunes prestations feodalles, & la foy et hommage a eté f(ai)te devant M(essieu)rs les Juges de la Jur(idict)ion de la formation des fiefs de la Baronnie de Vitre pae es(cuie)r Anthoine François Delegge S(ieu)r du Bignon comme fonde de procuration dud. S(ieu)r Duval qui a declaré que par erreur dans l'aveu rendu par led. S(ieu)r Duval le 9 7bre 1726 il a reconnu etre tenu pour les terres des Goupillieres de la Vigne & de la Vannerie au droit & chambellenage lad(it)es Prestation feodalles suivant le fief des Landes quoy que par l'aveu (...) 1er Juin 1656 presenté les 9e mars 1657 par Philipe de Farcy Es(cuye)r s(ieu)r dud. lieu duem(en)t reçeu Il est expliqué q(u'i)l n'est point deu le chambellenage ny prestation feodalles & enre formant le susd. aveu de 1726 led. vassal retranche ou mesme (...) les susd. rentes & droits de chambellenage ; reconnoissant le d. sr Duval que Monseig(neu)r a dans sa Baronnie de Vitré les droits de haute moyenne & basse Justice et tout ferme droit ainsy q(u(i)l app(ar)tiend aux anciennes Baronnies de Bretagne droit de police, Poids, mesure et foires marcher pencarte & peage et autres droits mentionnér en la pencarte fixer par l'arrest du (..)e 7bre 1674 et pour le Xon de tout ce que dessus le d. sr Duval en sad. q(ali)té se sousmet a lad. jur(idict)ion de la reforma(ti)on de Vitré a (...) m. Ollivier Leroux no(tai)re (...) aud. Vitré auq(ue)l il donne pouvoir & procuration de presente le presant qui est signée en chaque marge par led. Sr Duval  suivant l'ordre rendu en lad. jur(idict)ion en chacque page est ecrit sur (...) de grand papier timbré et outre led. Sr Duval obligé sous ses biens meubles & Immeubles et en special ceux cy devant declarés pour les droits cy devant fait & passés.




(Archives de la Pinsonnais, B.22.2001)

Généalogie :

Thomas Duval, sieur de la Croix, né en 1616
X Marie Grimaudet
|
Jean Duval, sieur de la Croix
X Marie Madeleine Gilot
|
Thomas Duval, sieur de la Poterie, né vers 1686
X Catherine Ruel de Launay
|
Thomas Duval, seigneur de la Poterie
X Marie Anne Granger
|
Jacqueline Duval de la Potterie
X 1784 Guy Vincent Thomas Hochedé
|
François Hochedé de la Pinsonnais
X Antoinette Eulalie Duchesne de Chédouët
|
Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise Jarret de la Mairie
|
Joseph-Edmond H. de la Pinsonnais
X Louise de Villoutreys de Brignac
|
Jean H. de la Pinsonnais
X Elisabeth de Brébisson
Mes grands-parents

- Cet article est sous licence Creative Commons by-nc-sa.